Qu’est-ce qu’une Crypto-monnaie?

Qu’est-ce qu’une Crypto-monnaie?
5 (100%) 1 vote

Une crypto-monnaie est une monnaie numérique ou virtuelle qui utilise la cryptographie pour la sécurité. De nombreuses crypto-monnaies sont des systèmes décentralisés basés sur la technologie de la blockchain, un grand livre distribué appliqué par un réseau hétérogène d’ordinateurs. Une caractéristique déterminante d’une crypto-monnaie, et sans doute son plus grand attrait, est sa nature décentralisée; elle n’est émise par aucune autorité centrale, ce qui la rend théoriquement insensible à l’ingérence ou à la manipulation du gouvernement.

La première crypto-monnaie basée sur la blockchain est le Bitcoin, qui reste toujours la plus populaire et la plus précieuse. Aujourd’hui, il existe des milliers de crypto-monnaies alternatives avec diverses fonctions ou spécifications. Certains d’entre eux sont des clones de Bitcoin tandis que d’autres sont des fork, ou de nouvelles crypto-monnaies qui se séparent de celles déjà existantes. On appelle « altcoin » ces crypto-monnaies, voici une liste des fiches sur les différents crypto-monnaies existantes. Elles regroupent les principales informations à savoir et vous facilitent vos recherches.

Nos fiches sur les différents altcoins

 
 Aeternity (AE) fun FunFair (FUN) moac MOAC (MOAC) srn Sirin Labs (SRN)
rep Augur (REP)  Genesis Vision (GVT) neo Neo (NEO) xlm Stellar Lumens (XLM)
bcn  Bytecoin (BCN) gno Gnosis (GNO) nexo Nexo (NEXO) storm Storm Token (STORM)
ada Cardano (ADA) grs Groestlcoin (GRS) ocn Odyssey (OCN) sugar exchange Sugar Exchange (SGR)
link ChainLink (LINK) rlc iExec (RLC) particl Particl (PART)  Theta Token (THETA)
cro Crypto.com (CRO) kin Kin coin (KIN)  Polymath (POLY) trust token TrueUSD (TUSD)
dgrn Dragonchain (DGRN)  Komodo (KMD) npxsPundi X (NPXS) vetVeChain (VET)
ela Elastos (ELA) knc Kyber Network (KNC) rvn Ravencoin (RVN) wan Wanchain (WAN)
enj Enjin Coin (ENJ) lsk Lisk (LSK) r Revain (R) xyo Xyo Network (XYO)
dgtx Digitex Futures (DGTX) maid MaidSafeCoin (MAID)  xrp Ripple (XRP) xzc ZCoin (XZC)
mana Decentraland (MANA)  Maker (MKR) sc Siacoin (SC)  Zilliqa (ZIL)
eth Ethereum (ETH)

Démystifions les crypto-monnaies

 

La première crypto-monnaie qui a captivé l’imagination du public a été le Bitcoin, lancé en 2009 par un individu ou un groupe connu sous le pseudonyme, Satoshi Nakamoto.

En février 2019, il y avait plus de 17,53 millions de bitcoins en circulation pour une valeur marchande totale d’environ 63 milliards de dollars (bien que le prix du marché du bitcoin puisse fluctuer considérablement).

Le succès de Bitcoin a donné naissance à un certain nombre de crypto-monnaie concurrentes, appelées « altcoins », telles que Litecoin, Namecoin et Peercoin, ainsi que Ethereum, EOS et Cardano.

Aujourd’hui, il existe littéralement des milliers de crypto-monnaie, avec une valeur marchande totale de plus de 120 milliards de dollars (Bitcoin représente actuellement plus de 50% de la valeur totale).

Avantages et inconvénients de la crypto-monnaie

Les crypto-monnaies ont la promesse de faciliter les transferts de fonds directement entre deux parties dans une transaction, sans avoir besoin d’un tiers de confiance tel qu’une banque ou une société de carte de crédit ; ces transferts sont facilités par l’utilisation de clés publiques et de clés privées à des fins de sécurité.

Dans les systèmes modernes de cryptage des devises, le « portefeuille » de l’utilisateur, ou adresse de compte, possède la clé publique, et la clé privée est utilisée pour signer les transactions. Les transferts de fonds sont effectués avec des frais de traitement minimes, ce qui permet aux utilisateurs d’éviter les frais élevés facturés par la plupart des banques et des institutions financières pour les virements électroniques.

Au cœur de l’attrait et de la fonction de Bitcoin se trouve la technologie de la blockchain qu’elle utilise pour stocker un registre en ligne de toutes les transactions qui ont été effectuées à l’aide de bitcoins, fournissant une structure de données pour ce registre qui est exposée à une menace limitée des pirates et qui peut être copiée sur tous les ordinateurs utilisant les logiciels Bitcoin.

Chaque nouveau bloc généré doit être vérifié par les ledgers de chaque utilisateur sur le marché, ce qui rend quasiment impossible la falsification des historiques de transactions.

De nombreux experts considèrent que cette blockchain a des utilisations importantes dans des technologies telles que le vote en ligne et le crowdfunding, et de grandes institutions financières telles que JPMorgan Chase voient dans les crypto-monnaies la possibilité de réduire les coûts de transaction en rendant le traitement des paiements plus efficace.

Cependant, parce que les crypto-monnaies sont virtuelles et n’ont pas de référentiel central, un solde de crypto-monnaie numérique peut être effacé par un crash informatique si une copie de sauvegarde des fonds n’existe pas, ou si quelqu’un perd simplement ses clés privées.

En même temps, aucune autorité centrale, aucun gouvernement ni aucune société n’a accès à vos fonds ou à vos renseignements personnels.

La nature semi-anonyme des transactions en crypto-monnaie les rend bien adaptées à une foule d’activités néfastes, telles que le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale. Cependant, les défenseurs de la crypto-monnaie accordent souvent une grande valeur à l’anonymat. Certaines crypto-monnaies sont plus privées que d’autres. Le bitcoin, par exemple, est un choix relativement mauvais pour faire des affaires illégales en ligne, et l’analyse des transactions de bitcoin a conduit les autorités à arrêter et poursuivre les criminels. Il existe des pièces de monnaie plus axées sur la protection de la vie privée, telles que ZCoin, ZCash ou Monero, qui sont beaucoup plus difficiles à retracer.

Comme les prix sont basés sur l’offre et la demande, le taux auquel une crypto-monnaie peut être échangée contre une autre devise peut fluctuer considérablement. Cependant, de nombreuses recherches ont été entreprises pour identifier les facteurs de prix fondamentaux des crypto-monnaies.

En effet, le bitcoin a connu des flambées et des effondrements rapides de sa valeur, atteignant jusqu’à 19 000 $ par unité en décembre 2017 avant de revenir à environ 7 000 $ au cours des mois suivants. Les crypto-monnaies sont donc considérées par certains économistes comme une mode passagère ou une bulle spéculative.

On craint en particulier que les unités monétaires, telles que les bitcoins, ne soient pas ancrées dans des biens matériels. Certaines recherches ont montré que le coût de production d’un bitcoin, qui consomme une quantité d’énergie de plus en plus importante, est directement lié au prix du marché.

Les blockchain des crypto-monnaies sont sécurisées, mais d’autres aspects d’un écosystème de crypto-monnaie ne sont pas à l’abri de la menace du piratage. Au cours des dix années d’histoire de Bitcoin, plusieurs exchange en ligne ont fait l’objet de piratage et de vol, parfois avec des millions de dollars de  » pièces  » volées.

Pourtant, de nombreux observateurs considèrent les crypto-monnaies comme l’espoir qu’une monnaie puisse exister qui préserve la valeur, facilite les échanges, soit plus transportable que les métaux durs et soit à l’abri de l’influence des banques centrales et des gouvernements.

Voici nos dernières fiches : Le Tezos, le Quant Network, le Loom Network et le MaxiMine.