Terra (LUNA) a perdu près de 99 % de sa valeur, la chute de la crypto se poursuit.

Terra (LUNA) a perdu près de 99 % de sa valeur alors que la chute de TerraUSD se poursuit.

TerraUSD (UST) et sa crypto-monnaie complémentaire, LUNA, ne sont certainement pas encore sortis du bois.

Alors que l’UST se redresse, s’échangeant actuellement à 0,575 $, après être passé sous la barre des 0,30 $ hier (alors qu’il était prévu qu’il reste à 1 $), Terra (LUNA) connaît une chute vertigineuse, ayant perdu plus de 99 % de sa valeur ces derniers jours…

Nous vous recommandons de lire les articles suivants pour en savoir plus sur cette affaire qui bouleverse le marché des cryptomonnaies :

Qu’est-ce que la crypto Terra Luna ? Pourquoi s’est-elle écrasée à 99% ?

Terra (LUNA) : Voici la stratégie pour sauver TerraUSD

La stratégie de relance de Terra (LUNA) ne fonctionne pas, le fondateur ne rassure pas les investisseurs

Quel est l’avenir de l’écosystème Terra (LUNA) après l’effondrement le stablecoin UST ?

Crypto Arca pense que les tempêtes UST et LUNA vont passer.

Crypto Arca, un fonds spéculatif en crypto qui devrait subir des pertes importantes à la suite de l’effondrement brutal et dramatique de l’UST, a informé ses partenaires dans une lettre datée de mardi qu’il pense que le stablecoin UST de Terra retrouverait finalement sa valeur et que le scénario présente une opportunité d’achat.

Arca a tenu une réunion ad hoc du comité d’investissement et de risque pour aborder la question, selon la note :

« Nous pensions, et continuons de penser, que l’UST finirait par trouver ses marques, et qu’un certain nombre de possibilités intéressantes sont devenues disponibles », a écrit Rayne Steinberg, PDG d’Arca, aux investisseurs mardi.

Lire aussi :   La FSB recommande une interdiction des stablecoin

Arca administre un fonds d’actifs numériques dans lequel LUNA a une position importante.

L' »échec » de TerraUSD devrait être examiné, selon un sénateur américain.

En réponse à Terra, le président de la commission bancaire du Sénat américain, Pat Toomey, a déclaré mercredi que les monnaies stables algorithmiques ne représentent peut-être pas le même danger pour le secteur bancaire que les monnaies stables adossées à des actifs entièrement réservés.

Lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes, Toomey a défendu d’autres monnaies stables adossées à des actifs comme Tether et USDCoin, en déclarant : « Il est logique que cette expérience avec Terra recentre l’attention sur les monnaies stables en général. »

« Et, au passage, » a déclaré Toomey, « l’échec devrait être une option ». « Il faudra certainement quelques échecs dans ce domaine pour que le marché se rende compte de ce qui fonctionne », dit un analyste, faisant allusion à l’extinction complète de UST et LUNA.

Les échecs de Terra se sont étendus à d’autres cryptos.

Hier, Neutrino USD (USDN), un stablecoin algorithmique au sein de l’écosystème blockchain Waves qui fonctionne de manière similaire à UST, est passé sous la parité avec le dollar, en raison des échecs de TerraUSD.

L’USDN, qui doit rester à 1 dollar, se négocie actuellement à 0,75 dollar, soit une baisse de près de 18 % par rapport à hier. Dans le même temps, la crypto WAVES, qui est liée à l’USDN, est en baisse de 40 %.

USDN est le stablecoin du protocole Waves, et il fonctionne de manière similaire à UST. Pour monnayer l’USDN, les utilisateurs doivent verrouiller le jeton WAVES dans des contrats intelligents Neutrino, tandis que les rachats d’USDN détruisent le stablecoin, équilibrant l’offre et la demande et maintenant le stablecoin à parité.

Laisser un commentaire