Terra (LUNA) est soumis à un vote pour déterminer son avenir

Il n’y a pas si longtemps, en discutant du voyage de Terra de la terre à la lune, les plaisanteries étaient nombreuses ! Malheureusement, le stablecoin UST et l’ensemble de l’écosystème Terra ont… implosé ces dernières semaines. Quel est l’avenir de la crypto-monnaie Terra ? Un vote pourrait en décider très prochainement…

La proposition de fork lancée par l’inventeur de Terra (LUNA)

Le développeur de Terra, Do Kwon, vient de soumettre une proposition au vote de la communauté jusqu’au 16 mai 2022. Pour sauver l’écosystème actuel, Do Kwon suggère un fork de la blockchain Terra. Pour vous rafraîchir la mémoire, un fork est un anglicisme qui fait allusion à une scission de blockchain. En clair, la blockchain d’origine est toujours présente, mais son nom a changé. Et une deuxième blockchain (avec le nom original) est construite indépendamment de la première pour appliquer les modifications votées.

Si la proposition est approuvée, une nouvelle blockchain sera formée. Elle sera appelée Terra, d’après la blockchain originale (et son jeton LUNA). Elle n’utilisera pas l’UST stablecoin, mais optera pour un largage de nouvelles pièces LUNA. Parallèlement, la blockchain actuelle sera rebaptisée Terra Classic.

Dans le monde de la cryptographie, les bifurcations sont fréquentes. Elles surviennent fréquemment après des désaccords importants au sein de la communauté ou au milieu de défis majeurs (comme c’est le cas avec Terra). Ethereum Classic, par exemple, a été créé à la suite d’une bifurcation.

Quel est le consensus général sur le fork de la blockchain Terra ?

Selon un récent sondage, la grande majorité de la communauté est opposée à cette branche. Ceux qui s’y opposent envisagent plutôt de brûler un grand nombre de pièces LUNA supplémentaires pour tenter de redresser la stablecoin UST. Au sein de la communauté Luna, il existe actuellement un climat de scepticisme.

Lire aussi :   PARASWAP : Propositions de valeur et fonctionnalités du pilier Defi

L’opinion générale de la communauté cryptographique sur Luna est extrêmement mauvaise. Suite au depeg (c’est-à-dire la désindexation) de l’UST, les traders et les investisseurs ont subi des pertes importantes et sont sceptiques quant aux actions de la direction. (…) En raison de ce manque de confiance, tout ce qui vient de l’équipe de Luna risque d’être traité de la même manière. – Directeur régional de la plateforme d’échange AAX, Anton Gulin

Les créateurs et validateurs de la blockchain Terra, en revanche, soutiennent le fork. Quoi qu’il en soit, le processus de vote a commencé. Et il apparaît que la tendance actuelle est clairement en faveur du « Oui ». Les résultats du vote sont les suivants au moment de la rédaction de cet article :

  • 78,8 % sont en faveur de la fork ;
  • 0,33 % s’y opposent ;
  • 16,3 % s’y opposent sans droit de veto ;
  • 4,6 % s’abstiennent.

La période de vote se terminera dans six jours. Le fork devrait avoir lieu le 27 mai 2022, si les résultats sont confirmés.

Dernière modification le 23 mai 2022 par Anthony

Laisser un commentaire