Qu’est-ce que le Lightning Network de Bitcoin ?

Le réseau Lightning est un réseau de “niveau 2” qui se trouve au-dessus de la blockchain Bitcoin. Il permet aux transactions d’être traitées hors chaîne de manière rapide et économique, ce qui permet l’extensibilité du bitcoin.

bitcoin lightning network

Pourquoi est-il nécessaire ?

Le bitcoin est la plus grande crypto-monnaie du monde, avec une capitalisation boursière actuelle de plus de 600 milliards de dollars. Il fonctionne comme une forme de grand livre numérique décentralisé, ses transactions étant regroupées pour former des blocs. Ces transactions sont vérifiées par des “mineurs” qui gèrent un réseau d’ordinateurs puissants en concurrence pour résoudre des énigmes cryptographiques et ajouter le bloc suivant à la chaîne.

Évolutivité

La popularité croissante de Bitcoin a entraîné des problèmes de gestion du grand nombre de transactions sur le réseau.

En raison de sa conception, un nombre limité de transactions est autorisé dans chaque bloc Bitcoin et les transactions non traitées restent dans une file d’attente pour être ajoutées au bloc suivant.

Alors que les infrastructures de paiement traditionnelles peuvent traiter des milliers de transactions par seconde, Bitcoin ne peut traiter que 2 à 7 transactions par seconde, un nouveau bloc étant ajouté toutes les dix minutes.

Cela entraîne des “embouteillages” virtuels, avec des retards pouvant atteindre une journée aux heures de pointe.

Coût

Le système de preuve de travail du bitcoin est également gourmand en énergie, car de nombreux mineurs sont en concurrence les uns avec les autres simultanément.

Cela entraîne des coûts importants, que les mineurs compensent principalement par la récompense de bloc qu’ils reçoivent et par la perception de frais de transaction. Historiquement, lors des pics de congestion du réseau, les frais ont atteint des sommets dépassant les 50 dollars.

Le Lightning Network s’attaque à ces problèmes.

Comment fonctionne le Lightning Network ?

Le Lightning Network est constitué de canaux qui permettent des transactions quasi instantanées entre les participants du système.

L’idée derrière Lightning est que chaque transaction n’a pas besoin d’être enregistrée sur la blockchain. Au lieu de cela, seules la transaction qui crée le canal et la transaction de sortie sont enregistrées sur la chaîne – toutes les autres sont enregistrées dans le réseau Lightning.

Par exemple, si deux utilisateurs souhaitent s’envoyer régulièrement des fonds rapidement et facilement, ils peuvent créer un canal en créant un portefeuille à signatures multiples (multisig) et en ajoutant des fonds.

À partir de là, ils peuvent effectuer un nombre illimité de transactions garanties par ces fonds. Il s’agit essentiellement de transactions hors chaîne enregistrées à l’aide d’un type de grand livre numérique protégé par une horloge.

Les deux parties signent numériquement et mettent à jour leur version après chaque transaction, généralement en scannant un code QR. La redistribution réelle des fonds originaux dans le portefeuille ne se produit sur la blockchain elle-même que lorsque le canal est fermé, sur la base du bilan final.

En cas de litige, les deux parties peuvent utiliser le dernier bilan signé pour récupérer leurs fonds, et les deux utilisateurs ont la possibilité de fermer unilatéralement le canal, mettant ainsi fin à leur relation.

Lorsque le canal de paiement est fermé, le solde actualisé est vérifié sur la blockchain et l’utilisateur peut à nouveau utiliser ses bitcoins restants sur le réseau standard.

Ce canal entre les deux utilisateurs fait également partie d’un réseau de canaux interconnectés. Les fonds peuvent être transférés à toute autre personne possédant un portefeuille Lightning, la distance la plus économique entre l’expéditeur et le destinataire étant décidée en coulisse par des algorithmes.

Avantages

  • Le paiement instantané, l’évolutivité et le faible coût donnent au bitcoin davantage d’utilisations dans le monde réel. Par exemple, alors que par le passé, il n’était pas pratique d’utiliser des bitcoins pour acheter un café en raison des frais élevés et du délai de vérification, les fonds d’un canal Lightning peuvent être utilisés aussi rapidement qu’un paiement par carte de crédit.
  • Alors que les transactions en bitcoin coûtent actuellement environ 13 dollars, les transactions utilisant le réseau Lightning coûtent environ un satoshi, ce qui équivaut à une fraction de cent.
  • Le réseau Lightning peut être utilisé pour des paiements plus petits – le minimum est de 0,00000001 BTC, ou un Satoshi.

Inconvénients

  • La plateforme a été lancée en 2018, la technologie et l’adoption en sont donc à leurs débuts.
  • L’ouverture et la fermeture d’un canal impliquent des frais de transaction en bitcoins. Petite remarque : les utilisateurs qui cherchent à entrer dans le Lightning Network peuvent essayer de repérer les moments opportuns où les frais de transaction Bitcoin sont faibles (par exemple, le week-end).
  • Les transactions ne peuvent être effectuées que lorsque toutes les parties concernées sont en ligne.

En résumé

 

  • Le réseau Lightning Network (LN) de Bitcoin est une deuxième couche ajoutée au réseau de
  • Bitcoin permettant d’effectuer des transactions en dehors de la blockchain.
  • Le Lightning Network est conçu pour accélérer le temps de traitement des transactions et réduire les coûts associés à la blockchain de Bitcoin.
  • Cependant, Lightning Network a toujours des coûts associés et peut être sensible à la fraude ou aux attaques malveillantes.
  • Les fluctuations du prix du bitcoin peuvent empêcher la cryptomonnaie de devenir un mode de paiement populaire, ce qui limite l’utilisation de Lightning Network.

Découvrez en plus sur le Bitcoin :