Les protocoles de consensus Blockchain

Les protocoles de consensus sont l’un des aspects les plus importants et révolutionnaires de la technologie blockchain.

Ces protocoles créent un système irréfutable d’accord entre les différents dispositifs à travers un réseau distribué, tout en empêchant l’exploitation du système. Nous explorerons ici le fonctionnement de ces systèmes et les différences entre les différents protocoles.

Les protocoles de consensus Blockchain sont ce qui maintient tous les nœuds d’un réseau synchronisés les uns avec les autres, tout en apportant une réponse à la question : comment nous assurer que nous sommes tous d’accord sur ce qu’est la vérité ?

Après tout, n’importe qui peut soumettre des informations à stocker sur une blockchain et il est donc important qu’il y ait un examen et une confirmation, sous la forme d’un consensus sur l’opportunité d’ajouter ces informations.

Qu’est-ce qu’un protocole ?

Un protocole est un ensemble de règles décrivant comment la communication et la transmission de données entre dispositifs électroniques, tels que les nœuds, devraient fonctionner. Ces règles doivent être définies avant l’envoi de toute donnée, détaillant comment l’information sera structurée et comment chaque appareil l’enverra ou la recevra.

Le terme ” consensus ” signifie que les nœuds du réseau s’entendent sur le même état d’une chaîne de blocs, ce qui en fait en quelque sorte un écosystème d’auto-audit. Il s’agit d’un aspect absolument crucial de la technologie, qui remplit deux fonctions essentielles.

blockchain protocole

Premièrement, les protocoles consensuels permettent de mettre à jour une blockchain, tout en s’assurant que chaque bloc de la chaîne est vrai et en gardant les participants motivés.

Deuxièmement, elle empêche une seule entité de contrôler ou de faire dérailler l’ensemble du système de la blockchain. L’objectif des règles de consensus est de garantir l’utilisation et le respect d’une chaîne unique.

Règles du protocole de consensus

Les règles consensuelles sont un ensemble de règles spécifiques que les nœuds du réseau doivent respecter lors de la validation des blocs et des transactions qu’ils contiennent. La condition essentielle pour parvenir à un consensus est une acceptation unanime entre les nœuds du réseau pour une seule valeur de données, même en cas de défaillance ou de manque de fiabilité de certains d’entre eux.

Chaque crypto-monnaie doit avoir un moyen de sécuriser sa blockchain contre les attaques. Par exemple, un hacker peut tenter de dépenser de l’argent et ensuite inverser la transaction en diffusant sa propre version de cette blockchain, sans inclure la transaction. C’est ce qu’on appelle une double dépense. Comme la technologie de la blockchain ne repose pas sur une autorité centrale en matière de sécurité, les utilisateurs n’ont aucune connaissance préalable de la version de l’enregistrement qui est valide.

Les protocoles de consensus fournissent également aux participants du réseau qui maintiennent une blockchain des récompenses et des incitatifs pour continuer à le faire. Ces récompenses se présentent sous la forme de crypto-monnaies ou de jetons, qui peuvent être extrêmement lucratifs, à tel point que la concurrence pour confirmer le bloc suivant dans une chaîne est extrêmement féroce.

Au lieu de stocker les soldes, les monnaies numériques conservent un historique complet des transactions des utilisateurs, qui peut être utilisé pour calculer le solde de chaque utilisateur à tout moment, ainsi que l’état de l’ensemble d’une blockchain. Le solde du compte est constitué de sorties de transaction non dépensées, chaque sortie étant verrouillée, ce qui oblige l’utilisateur à fournir une preuve de propriété pour dépenser.

Les protocoles consensuels sont conçus pour être difficiles à imiter ou à reproduire en étant extrêmement coûteux en termes de temps, de ressources informatiques nécessaires ou de fonds d’une crypto-monnaie particulière. Les méthodes de consensus varient en fonction de la blockchain à l’intérieur de laquelle elles valident les blocs et il existe une variété de formes de consensus, avec un débat constant sur la méthode la plus efficace et la plus efficiente.

Les protocoles de consensus sont un aspect clé pour permettre à une blockchain de fonctionner et d’exister. Après tout, étant donné qu’au cœur d’une blockchain, il y a un grand nombre d’informations, il est primordial qu’il y ait une certitude absolue que l’information stockée est honnête et exacte.

Passez au chapitre suivant !

Notez cet article

Laisser un commentaire